Vous travaillez en France ? L’État finance vos formations à l’allemand avec le CPF !

PROFITER DE l’offre
Accueil/Nos conseils/Bien Prononcer l’ALLEMAND : Voici Nos Conseils

Bien Prononcer l’ALLEMAND : Voici Nos Conseils

Pour apprendre l’allemand, les méthodes et ressources ne manquent pas : professeurs particuliers, ressources en ligne, manuels, vidéos, films, etc. Mais qu’en est-il de votre pratique, notamment de l’oral ?

Si vous étudiez l’allemand en classe ou avec un groupe d’élèves, il est possible que vous n’osiez pas trop intervenir, ni trop longtemps, et que vous n’ayez pas beaucoup d’occasion de vous exprimer en allemand.

Alors comment savoir si votre prononciation est correcte ? Et comment l’améliorer si elle ne l’est pas ? On répond à ces questions dans cet article !

Une bonne prononciation de l’allemand est effectivement nécessaire pour vous faire comprendre, rendre vos échanges intéressants et l’usage de la langue plaisant !

Il n’y a rien de plus décourageant que d’essayer de parler à quelqu’un qui ne vous comprend pas, et de devoir finir par laisser tomber, en vous disant que votre apprentissage de l’allemand ne vous mène nulle part.

Voici nos conseils pour vous éviter cette situation :

 

Apprenez à penser en allemand

La meilleure chose à faire pour bien assimiler une langue, c’est de se dire dès le début de son apprentissage qu’on pénètre un autre univers linguistique, avec ses codes, ses caractéristiques et ses règles.

Adaptez votre système de pensée à cet univers, et vous vous y sentirez vite chez vous !

Tout d’abord, il est important de savoir que l’allemand, comme chaque langue, a ses particularités phonétiques. Ne commencez pas à lire des phrases allemandes sans vous donner la peine d’adapter la prononciation de certaines lettres, car vous risquez de prendre de mauvaises habitudes à l’oral !

En allemand, toutes les lettres se prononcent ! Par exemple, le [h] en début de mot se prononce du fond de la gorge, dans un souffle.

Cela peut paraitre perturbant pour un francophone au début, mais ne pas le prononcer est une erreur qui déstabilisera plus d’un de vos interlocuteurs germanophones !

En milieu de mot, le [h] allonge la voyelle qui le précède, comme dans le mot « Frühstück » (petit-déjeuner) : le premier [ü] est long.

Dans ce même mot (« Frühstück »), le [s] se prononce [ch], comme c’est souvent le cas lorsqu’il est placé avant un [t].

Pour connaître plus de particularités phonétiques de l’allemand, n’hésitez pas à consulter notre article sur la prononciation de l’allemand. Il est important de ne pas négliger ces règles de prononciation pour faciliter vos échanges, mais aussi votre apprentissage.

Apprendre une langue, c’est apprendre à penser autrement. La première étape concerne la phonétique : Si vous ne savez pas comment interpréter les mots correctement, alors vous aurez plus de mal à vous rendre compte des différences grammaticales et à les retenir.

 

Travaillez l’écoute et l’imitation

Deux choses sont importantes lorsqu’on parle d’apprentissage d’une langue à l’oral : être capable de comprendre ce qu’on vous dit, mais aussi de vous faire comprendre. C’est pourquoi vous devez impérativement habituer votre oreille à entendre la langue.

Et, le mieux, c’est de vous entraîner à répéter ce que vous entendez ! Évidemment, quand il s’agit d’une conversation ou d’un film sous-titré, l’exercice peut paraître ennuyeux et perturbant. Mais pourquoi ne pas vous entraîner à chanter par exemple

Cherchez des chansons en allemand sur internet (ce sera en plus l’occasion de vous familiariser avec l’art et la culture germaniques), avec des vidéos sous-titrées et chantez ! Vous assimilerez les tournures de phrase et la prononciation sans efforts, et même en vous amusant !

De nombreuses applications pour smartphone et tablette fonctionnent aussi avec une option de reconnaissance vocale. Parmi vos exercices, vous devrez donc prononcer certains mots, les donner à l’oral plutôt que de les écrire et l’application les acceptera si vous les avez dit correctement.

Évidemment, cela ne vaut pas la correction que peut vous apporter une personne compétente, professeur ou locuteur natif, mais si vous apprenez l’allemand en autonomie, vous ne devez pas négliger ces ressources qui peuvent s’avérer précieuses !

 

Faites vous corriger

Le plus gros ennui quand vous apprenez l’allemand par vous-même, c’est de ne pas pouvoir vous faire corriger. Or, les erreurs de prononciation sont les plus difficiles à rectifier, notamment quand vous avez pris l’habitude de lire un mot de manière incorrecte.

C’est pourquoi, et surtout si vous débutez, il est important de pouvoir vous faire corriger par un germanophone. N’hésitez  pas à demander comment se prononce un mot à des étudiants Erasmus, collègues germanophones, ou à des amis qui maîtrisent la langue autour de vous.

Vous avez peur de les embêter ou vous vous sentez encore timide ? C’est le moment de vous adresser à votre professeur particulier !

Que vous preniez des cours via une agence ou par l’intermédiaire de plateformes de formation en ligne, votre professeur saura vous aider à vous exprimer de manière compréhensible et correcte.

On vous conseille d’ailleurs de trouver un professeur dont l’allemand est la langue maternelle, comme en propose la plateforme Clic-Campus par exemple, car ils sauront tout de suite identifier vos erreurs de prononciation, et que vous ne pouvez pas vous tromper en les imitant.

En effet, c’est par la personne dont vous entendrez le plus l’allemand que vous assimilerez la langue : une maîtrise parfaite de la phonétique par votre enseignant est donc primordiale.

Les professeurs de Clic-Campus étant eux-mêmes certifiés, ils connaissent le niveau d’expression à avoir pour passer les examens de certification en allemand et sauront donc vous guider vers la réussite à l’entretien !

 

Les entretiens aux examens

Quel que soit le niveau de votre examen de certification, vous devrez passer par l’épreuve de l’entretien, où seront évalués vos capacités de compréhension, mais aussi d’expression à l’oral.

À partir du niveau A2, l’entretien se fera entre vous et un autre candidat à l’examen : vous devrez vous présenter l’un à l’autre et échanger.

Il est évidemment primordial de vous faire comprendre par votre partenaire, et donc de maîtriser la prononciation des termes que vous employez, d’autant plus que votre partenaire sera du même niveau que vous et un débutant aura plus de difficultés à comprendre les erreurs d’un autre.

En fonction du niveau que vous passez, on attendra plus ou moins de fluidité et de spontanéité de votre part, et les sujets de l’entretien diffèreront.

Il s’agira au début de parler de vous, de votre environnement, de savoir vous présenter, puis, à partir de la catégorie B, vous devrez être capable de vous exprimer sur des sujets plus variés.

Ce qui sera évalué alors, c’est votre capacité à vous faire comprendre dans un milieu germanophone. Votre prononciation et vos tournures de phrases peuvent donc ne pas être parfaitement maîtrisées, mais doivent impérativement rester compréhensibles !

Or, une petite erreur de prononciation peut fausser tout un discours et engendrer des malentendus qui seraient facilement évitables.

On apprend une langue pour la parler, mais aussi en la parlant, alors n’hésitez pas à vous exprimer, à vous reprendre, et à vous améliorer constamment !

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours d’allemand financés grâce au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site allemand

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :


Bénéficiez de cours d’allemand financés grâce au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site allemand

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :