Vous travaillez en France ? L’État finance vos formations à l’allemand avec le CPF !

PROFITER DE l’offre
Accueil/Grammaire/Les Propositions Subordonnées Circonstancielles de Cause et de Concession en Allemand

Les Propositions Subordonnées Circonstancielles de Cause et de Concession en Allemand

En allemand comme en français, il existe différentes sortes de propositions subordonnées circonstancielles, introduites par une conjonction et complétant la principale en exprimant des nouveaux rapports entre les propositions : temporel, de but, de manière, de restriction, de proportionnalité, etc.

Si les relations de temps et celles de manière, de but et autres sont détaillées dans d’autres articles, nous aborderons ici deux autres types de propositions circonstancielles : celle de cause et de conséquence, introduites par les conjonctions weil, da, zu … um, obwohl, etc.

L’expression de la cause

La proposition subordonnée de causer permet d’expliquer la causalité de l’ « état des choses » exprimé dans la principale. Elle s’introduit par les conjonctions suivantes :

Weil : parce que

Zumal /Umso mehl als : d’autant plus que

Da : étant donné que

  • Heute gehe ich nicht in die Schule, weil ich krank bin : aujourd’hui je ne vais pas à l’école parce que je suis malade.

  • Da wir noch Zeit haben, können wir vielleicht spazieren gehen : comme on a encore du temps, on peut peut être aller se promener

  • Lisa studiert viel, zumal sie bald eine Prüfung schreibt : Lisa étudie beaucoup, d’autant plus qu’elle passe un examen bientôt.

Remarque : Alors que weil exprime le plus directement le rapport de causalité : il se passe A (proposition principale) parce que B (proposition subordonnée), da introduit une relation logique, une justification (qui se traduira aussi par « puisque ») , et zumal introduit une motivation seconde.

Les subordonnées et les groupes infinitifs à valeur consécutive

Certaines conjonctions se décomposent entre la principale et la subordonnée pour expliquer la première. Elles appellent la présence d’un adjectif et d’un verbe à l’infinitif :

Zu …, als dass … : trop pour

Zu … ,um : trop… pour

Exemples :

Ich bin zu müde, um studieren zu können : Je suis trop fatigué pour pouvoir étudier

Das Problem ist zu komplex, als dass wir es lösen können : le problème est trop complexe pour que nous puissions le résoudre.

On remarque que la particule introduisant la proposition subordonnée se sépare toujours du reste par une virgule, comme toutes les conjonctions de subordination, alors que zu s’intègre dans la principale.

Faites attention aussi à la traduction, notamment des temps : dans le deuxième exemple, si la phrase française fait apparaître un subjonctif, ce n’est pas le cas de la phrase allemande qui emploie un groupe infinitif.

L’expression de la concession

Il y a concession quand le contenu de la subordonnée s’oppose à celui de la principale, mais de manière trop légère pour l’empêcher de se réaliser.

La subordonnée de concession s’introduit par les conjonctions suivantes :

Obwohl/obgleich : bien que

Wenn … auch : bien que

  • Er ist gestern gekommen, obwohl er zu Hause bleiben wollte : il est venu hier, alors qu’il voulait rester à la maison.
  • Wenn sie auch so fleißig studiert, hat sie die Prüfung doch nicht bestanden : bien qu’elle étudie avec assiduité, elle n’a pas réussi l’examen

Pour exprimer la concession, on introduira souvent l’adverbe doch  dans la principale : il permet d’accentuer la contradiction entre ce qui est et ce qui, du point de vue du locuteur, aurait dû être.

Attention : pour exprimer la concession, on emploiera aussi souvent la préposition + datif trotz ou l’adverbe trotzdem, mais aucun de ces deux mots ne joue le rôle de conjonction de subordination, et trotzdem sert à introduire une autre proposition indépendante de la principale.

À présent, entraînez-vous pour bien maîtriser ces conjonctions et la construction des propositions subordonnées !

Les propositions subordonnées circonstancielles – Exercices

Cet exercice reprend les conjonctions de subordination des autres articles (de temps, de manière, de but, etc.)

  • Choisissez, en fonction du contexte que vous donne la phrase et de sa tournure, la conjonction qui convient :
Er ist zu müde, um … lesen zu können
obwohl
zu
damit
weil
indem

Correct !

Faux !

Er hat die Prüfung bestanden, … er nichts gelernt hatte.
weil
obwohl
damit
da
solange

Correct !

Faux !

… wir zu zweit sind, können wir Schach spielen (jouer aux échecs)
da
obwohl
indem
sodass
umsomehr als

Correct !

Faux !

Er wollte den Kuchen nicht essen, … es sein lieblingskuchen ist.
obwohl
indem
sodass
weil
da

Correct !

Faux !

… er auch so nett ist, ist er doch sehr einsam
wenn
ob
da
weil
damit

Correct !

Faux !

Partagez le quiz pour voir vos résultats !

Inscrivez-vous pour voir vos résultats

Les Propositions Subordonnées Circonstancielles de Cause et de Concession en Allemand

J'ai eu %%score%% sur %%total%%.

%%description%%

%%description%%

Chargement...

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours d’allemand financés grâce au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site allemand

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :


Bénéficiez de cours d’allemand financés grâce au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site allemand

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :