Vous travaillez en France ? L’État finance vos formations à l’allemand avec le CPF !

PROFITER DE l’offre
Accueil/Exercices, Nos conseils, Professionnel/Se remettre à niveau en ALLEMAND : Nos astuces

Se remettre à niveau en ALLEMAND : Nos astuces

Quand on aborde le sujet de l’allemand, certaines phrases reviennent malheureusement trop souvent : « J’en ai fait pendant des années à l’école, mais je ne sais toujours pas aligner trois phrases », « Je me débrouillais assez bien, mais j’ai tout oublié », « J’ai suivi des cours, mais je n’ai rien retenu », etc.

L’allemand est une langue relativement difficile, tant par la richesse de son vocabulaire (les principes de composition et de dérivation des mots permettent d’étendre presque à l’infini le vocabulaire),  que par ses sonorités assez différentes du français et qui rendent la mémorisation parfois difficile, du moins au début de l’apprentissage.

Si on ajoute à cela que c’est parfois une matière scolaire imposée sans que les élèves n’aient aucune ambition ou projet de la mettre en pratique, on comprend que beaucoup « lâchent » assez vite et oublient vite le peu qu’ils avaient un jour maîtrisé.

Mais peut-on vraiment ne rien en retenir du tout ? Peut-être que la méthode d’enseignement ne vous convenait pas, peut-être que vous n’avez pas eu l’occasion de pratiquer ou d’utiliser les notions acquises.

Peut-être que vous n’étiez tout simplement pas assez motivé, au moment où vous suiviez des cours d’allemand. La motivation est en effet essentielle pour progresser dans une langue.

Mais ce qui est sûr, c’est que la langue vous est déjà plus familière que si vous n’en aviez vraiment jamais fait. Vous connaissez encore certainement les phrases et expressions de base, « bonjour », « comment ça ? », « au revoir », « merci ».

Peut-être que vous savez encore compter en allemand, et que vous vous souvenez de certains mots de vocabulaire (la famille, la maison, les animaux, etc.).

Eh bien, c’est loin d’être rien ! Si vous avez ces quelques rudiments, alors vous n’aurez aucun mal à les exploiter pour les approfondir et progresser plus rapidement que les parfaits débutants !

Au fur et à mesure de votre (ré)apprentissage, vous constaterez certainement que beaucoup de notions vous semblent familières, bien qu’elles aient été enfouies dans une partie de votre cerveau pendant des années. Et soyez sûr qu’elles ne demandent qu’à en sortir pour vous aider dans vos projets.

Mais alors, comment faire pour les récupérer ? Par où commencer quand on ne sait même plus de quoi on se souvient ? Comment trouver une formation adaptée à des connaissances et des aptitudes dont on n’est pas sûr ?

Comment choisir parmi les différentes ressources (cours particuliers, cours en ligne, centres de formation comme clic-campus, applications, etc.) ?

Dans cet article, nous répondrons à vos questionnements tout en vous donnant plus de détails sur les méthodes d’apprentissage existantes, alors lisez-le attentivement et préparez-vous à affronter cette langue qui vous a échappée une fois, mais pas deux !

Comment bien entreprendre une remise à niveau en allemand ?

1/ Soyez sûr de vos motivations

Si vous lisez cet article, c’est que vous souhaitez vous remettre à l’allemand après avoir perdu un peu du niveau que vous avez pu avoir. Vous savez donc à quel point il est facile de décrocher et de perdre certaines connaissances acquises, et comme c’est dommage !

C’est pourquoi il est important d’être sûr de vos motivations cette fois. Vouloir se remettre à l’allemand ne suffit pas, il faut être déterminé à réellement apprendre cette langue, à vous l’approprier.

Chacun utilise une langue à sa manière : pour exprimer sa personnalité dans des échanges amicaux ou professionnels, pour mener à bien des projets, pour se faire des amis, etc. Les langues ont un aspect très personnel, bien qu’elles permettent d’établir des contacts grâce à des codes communs.

Réfléchissez donc bien à vos ambitions personnelles, vos projets, à ce qui vous motive dans l’apprentissage de l’allemand et à ce qui fait que cette fois, vous ne lâcherez plus !

Les raisons d’apprendre une langue, notamment une langue comme l’allemand, ne manquent pas : projets professionnels, formations diverses, échanges culturels, etc.

Que ce soit dans le domaine de l’ingénierie, de l’automobile, dans le domaine universitaire, culturel, etc., l’Allemagne et les pays germanophones rayonnent, et vous pouvez profiter ce rayonnement pour enrichir vos expériences !

Vos motivations vous guideront pendant tout votre apprentissage et seront un sacré boost vers la maîtrise de la langue, alors ne les perdez pas de vue !

 

2/ Testez vos connaissances pour connaître votre niveau

Vous pensez avoir tout oublié de l’allemand ? Ce n’est certainement pas le cas ! Vous serez étonné de voir avec quel naturel les notions vous reviennent dès que vous vous retrouvez en contexte.

Et la première mise en contexte qu’on vous conseille est celle d’un test de niveau ! La diversité des questions vous permettra de vite voir quels aspects sont encore les plus présents à votre esprit (grammaire, vocabulaire, tournure de phrases, etc.).

De plus, à l’issue du test, vous devriez savoir vous situer à peu près sur l’échelle des niveaux tels qu’ils sont déterminés par le CECRL (Cadre européen commun de référence en langues : pour en savoir plus, consultez l’article sur les différents niveaux). Vous trouverez différents tests de niveau sur internet.

Il existe des QCM en ligne ou autres tests. L’institut Goethe en propose aussi un auquel vous pourrez accéder en cliquant ici.

Il est particulièrement intéressant d’effectuer les tests proposés par des instituts de formation puisqu’ils vous donnent une idée votre niveau tel qu’il serait reconnu de manière officielle. Ce niveau – qui se situe entre A1 et C2 – sera ensuite la base de votre formation.

En effet, au moment de vous inscrire à une formation, on vous demandera quel est votre niveau, et quel est celui que vous souhaitez atteindre.

Une fois que vous connaissez votre niveau, vous êtes prêt à vous inscrire à une formation d’allemand !

 

3/ Trouvez une formation adaptée

On l’a dit : une langue devient personnelle. C’est aussi le cas de la méthode d’apprentissage et d’acquisition de cette langue : elle doit vous parler, tenir compte de vos objectifs, de vos aptitudes, de vos connaissances, de vos intérêts.

Commencez à réfléchir à la manière dont vous souhaitez vous investir dans votre apprentissage de la langue : combien de temps consacrer à votre formation ? À quelle fréquence ? Pour quel objectif ?

Si vous avez beaucoup de temps, une grande motivation et des impératifs (inscription prochaine à une formation, voyage imminent, etc.), choisissez la formule des cours intensifs (pour en savoir plus, cliquez ici).

Si au contraire vous ne souhaitez consacrer que quelques minutes par jour, prises sur votre temps passé dans les transports en commun ou dans les files d’attente par exemple, tournez-vous vers les applications d’apprentissage de l’allemand.

Si vous souhaitez une progression suivie, efficace, en vue de passer des examens de certification ou par intérêt pour la langue, choisissez des cours avec des professeurs qualifiés et compétents.

Libre à vous de choisir des cours individuels ou en groupe, avec un professeur particulier ou au sein d’un centre de formation.

Reste à savoir si vous pouvez vous déplacer, assister aux cours de manière régulière, ou si vous avez besoin d’une certaine flexibilité dans votre apprentissage. Si vous êtes dans ce deuxième cas, les cours en ligne ou les centres de formation en ligne sauront répondre à vos besoins.

Clic-campus par exemple vous propose des contenus riches et variés, des professeurs natifs qui maîtrisent aussi le français et avec qui vous pourrez décider de l’horaire d’un cours à tout moment, et un suivi personnel qui permettra d’adapter les méthodes et leçons à votre niveau.

De plus, le coût de cette formation complète peut vous être remboursé par l’état !

Renseignez-vous sur les différentes options qui s’offrent à vous, et choisissez celle qui semble convenir le mieux à vos projets !

N’oubliez pas que l’immersion est le meilleur moyen de vous approprier une langue. Pour ça, vous n’êtes pas obligé de vous rendre dans un pays germanophone pour y effectuer un long séjour.

Vous pouvez simplement multiplier et varier les ressources pour vous plonger à tout moment et de toutes les manières possibles dans la langue !

 

4/ Pratiquez le plus possible, entraînez-vous chaque jour !

Qu’il vous reste du vocabulaire, de la grammaire ou une oreille réactive et attentive à la langue allemande, le reste peut s’acquérir facilement grâce aux nombreuses ressources disponibles pour accompagner votre apprentissage :

Certaines applications mobiles mettent l’accent sur les différents points de grammaire (Grammatik A1-A2-B1-B2), d’autres sur une acquisition progressive du vocabulaire par assimilation (Duolinguo) , d’autres encore sur l’écoute et l’oral (Deutsch lesen und hören).

Ces applications seront parfaites pour vous remémorer certaines notions un peu oubliées, et pour compléter celles qui vous restent.

N’hésitez pas non plus à consulter différents manuels de langue allemande ou sites internet pour retrouver les points dont vous n’êtes plus sûr.

Enfin, pour ceux dont les restes sont plus solides et concrets, téléchargez des applications de médias allemands ou consultez régulièrement leurs sites internet pour vous habituer à lire des articles sur différents sujets en allemand, et reprendre possession progressivement des tournures de phrases et des différentes manières de s’exprimer.

 

5/ Ne négligez aucun aspect de la langue !

L’un des principaux conseils qu’on peut vous donner quand il s’agit de se remettre à niveau et parfois de ré-acquérir certaines notions dans une langue, c’est de ne pas considérer trop vite certains points comme acquis. Vous constaterez par exemple vite que vous savez dire « mère » (Mutter) et « maison » (Haus).

Mais cela ne veut pas dire que vous maîtrisez ces deux mots de vocabulaire: un mot doit s’apprendre et se connaître avec son genre et sa forme plurielle, sinon son utilisation risque de vous poser problème à un moment ou à un autre !

Aussi, chaque règle de grammaire s’accompagne de ses exceptions. Même si vous pensez maîtriser les prépositions par exemple, il est possible que certaines subtilités vous aient échapper: relire un article approfondi sur les prépositions vous apportera probablement des connaissances dont vous ne soupçonniez même pas l’existence !

Sachez donc vous positionner en débutant sans négliger les connaissances qu’il vous reste. Et ne sous-estimez pas l’importance de la formation.

Prenez le temps d’en choisir une qui saura raviver vos souvenirs pour vous faire progresser de manière rapide et efficace !

 

L'article vous a plu ? Partagez le sur vos réseaux sociaux !

Laisser un commentaire :

Bénéficiez de cours d’allemand financés grâce au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site allemand

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :


Bénéficiez de cours d’allemand financés grâce au CPF.
Nos conseillers vous accompagnent.

  • Des cours particuliers à distance ou en autonomie sur une plateforme d’apprentissage.

  • Avec des professeurs natifs et diplômés disponibles 7j/7.

  • Obtenez une certification de niveau : A1, A2, B1, B2, C1, C2 pour valoriser votre CV.

cours banniere site allemand

Vérifiez votre éligibilité avec un conseiller pour faire financer votre formation en remplissant ce formulaire :